Vies et mœurs des nations de l’Europe

Vies et mœurs des nations de l’Europe

En foi

L’Allemand fidèle.

L’Anglais sûr.

Le Français léger.

L’Italien rusé.

L’Espagnol trompeur.

 

En religion

L’Allemand irréligieux.

L’Anglais dévotieux.

Le Français zélé.

L’Italien cérémonieux.

L’Espagnol bigot.

 

En conseil

L’Allemand tardif.

L’Anglais résolu.

Le Français précipitant.

L’Italien subtil.

L’Espagnol cauteleux.

 

En affection

L’Allemand ne sait pas aimer.

L’Anglais en peu de lieux.

Le Français aime partout.

L’Italien sait comme il faut aimer.

L’Espagnol aime bien.

 

En corps

L’Allemand grand.

L’Anglais de belle taille.

Le Français de bonne mine.

L’Italien médiocre.

L’Espagnol effroyable.

 

En habits

L’Allemand pauvre.

L’Anglais superbe.

Le Français changeant.

L’Italien piètre.

L’Espagnol modeste.

 

En mœurs

L’Allemand rustique.

L’Anglais cruel.

Le Français courtois.

L’Italien poli.

L’Espagnol orgueilleux.

 

En secret

L’Allemand oublie ce qu’on lui a dit.

L’Anglais tait ce qu’il faut dire et dit ce qu’il faut taire.

Le Français évente tout.

L’Italien ne dit mot.

L’Espagnol est fort secret.

 

En vanité

L’Allemand se vante peu.

L’Anglais méprise tout.

Le Français vante tout.

L’Italien méprise ce qu’il faut.

L’Espagnol se vante seul.

 

En injures et bienfaits

L’Allemand ne fait ni bien ni mal.

L’Anglais aime et fait mal sans cause.

Le Français oublie le bien et le mal.

L’Italien prompt à bien faire, mais vindicatif.

 

En repas

L’Allemand ivrogne

L’Anglais gourmand.

Le Français délicat.

L’Italien sobre.

L’Espagnol chiche.

 

En parler

L’Allemand parle peu et mal, et écrit bien.

L’Anglais parle mal, mais écrit bien.

Le Français parle bien et écrit de même.

L’Italien parle bien, écrit bien et beaucoup.

L’Espagnol écrit peu, parle peu, mais écrit bien.

 

En action

L’Allemand hurle.

L’Anglais pleure.

Le Français chante.

L’Italien joue une farce.

L’Espagnol parle.

 

En façon

L’Allemand a la mine d’un butor.

L’Anglais n’a la mine ni d’un fol ni d’un sage.

Le Français a la mine d’un étourdi.

L’Italien a la mine d’un fol et est sage.

L’Espagnol a la mine d’un sage et est fol.

 

En lois

L’Allemand a des lois telles quelles.

L’Anglais a de mauvaises lois et les observe bien.

Le Français a de belles lois et les observe mal.

L’Italien a de belles lois et les observe indulgemment.

L’Espagnol a de belles lois et les observe sévèrement.

 

Des serviteurs

En Allemagne compagnons.

En Angleterre esclaves.

En France maîtres.

En Italie respectueux.

En Espagne sujets.

 

En maladies

L’Allemand les poux.

L’Anglais les loups.

Le Français la petite vérole.

L’Italien la peste.

L’Espagnol les écrouelles.

 

Des femmes

En Allemagne ménagères

En Angleterre Reines.

En France Dames.

En Italie prisonnières.

En Espagne esclaves.

 

En humeurs

L’Allemand fantasque.

L’Anglais altier.

Le Français gausseur.

L’Italien plaisant.

L’Espagnol grave.

 

En courage

L’Allemand comme un ours.

L’Anglais comme un lion.

Le Français comme un aigle.

L’Italien comme un renard.

L’Espagnol comme un éléphant.

 

En beauté

L’Allemand comme une statue.

L’Anglais comme un ange.

Le Français comme un homme.

L’Italien comme il veut.

L’Espagnol comme un diable.

 

En savoir

L’Allemand comme un pédant.

L’Anglais comme un philosophe.

Le Français sait de tout un peu.

L’Italien comme un docteur.

L’Espagnol profond.

 

En magnificence

L’Allemand en ses Princes.

L’Anglais en ses navires.

Le Français en sa Cour.

L’Italien en ses églises.

L’Espagnol en ses armes.

 

Des maris

En Allemagne maîtres.

En Angleterre valets.

En France compagnons.

En Italie écoliers.

En Espagne tyrans.

Numéro
£0477


Année
1741

Notes

Imprimé


Références

Clairambault, F.Fr.12709, p.306

Mots Clefs
Vie et moeurs des nations de l'Europe