Logements des juges de la Cadière

M. Le Bret                                            au labyrinthe de Crète

Président de Piolenc                             chez les jésuites

Cariolis, Meyronnet, de Châteauneuf   aux Incurables

De Suffren                                            au Pont qui tremble

Destienne                                             chez Danaë, à la Pluie d’or

Valabres                                               aux Trois Pucelles

Montvalon                                            à l’Impudence

D’Ansouis                                             au Pont de Bois

Parade et Riper                                    aux Petites Maisons

De Trimond                                          aux Convalescents

De Mons                                               à Septfonds ou aux Carmélites

Faucon et Gardan                                 aux Quinze vingts

Meyronnet Saint-Marc                         à l’Ignorance

L’abbé de Charleval                              aux Enfants perdus

D’Argens                                              au Maréchal d’Ancre

Saint Tulle                                           à Sainte-Claire

Raguse                                                 Pont de Pierre, temple de Minerve

Peyrolles, Maliverny, Monvert            à la Vérité

Le Blanc, de Vueonne                          à la Justice

Moissac, la Boulie                                à la Jutice

Gaufredy et Seguiran                          chez Astrée

Le Père Girard                                    aux Fourches patibulaires

Numéro
£0046


Année
1732


Références

Turin, p.127-28

Mots Clefs
logements des juges du procès du père Girard