Logements de la Cour

Logements de la cour

 

Noms                       Enseignes                    Demeures

 

MM. les ducs d’Orléans, au Pilote incertain, rue Jean Pain Mollet.

De Bourbon, au sauvage Hippolyte, rue Bornée.

Conti, au Singe vert1, à la Savonnerie.

Charolais, à l’Adonis, rue du Petit lion2.

Du Maine, Au Diable boîteux3, à la Vallée de Misère

De Rohan, au Grand Cerf, rue Jean Beau Sire.

D’Antin, au Riche laboureur4, rue de l’Eperon.

Villars, A la ville de Condrieux, rue Montorgueil5.

Richelieu, au Page du Roi, rue Saint-Bon.

D’Estrées, à l’Amiral Cook, rue Jean qui ne peut6.

Noailles A la faveur, rue de la Harpe7.

De Lorge, au Borée, rue du Petit Musc8.

Gontauld, au Ganymède, rue des Mauvaises paroles.

Lassé le fils, à l’Industrie, rue de Bourbon.

La Force, aux Armes de Bourbon, rue Baniche.

Nesle, à la Précaution inutile, rue de la Corne9.

Jonsac, au Mercure ridicule, rue des Croissants10.

La Vallière, à la Grande cousine, rue du Paon.

Lassé le Père, au Protée, rue de la Friperie.

La Feuillade, au Pair de France, place des Victoires.

Soubise, à la Femme pucelle, rue du Bœuf11.

Tallard, au Mérite inconnu, rue des Aveugles.

Montserau, au Fâcheux, rue de la Coutellerie.

D’Aumont, à la Belle ambassade, rue Saint-Fiacre12.

M. de la Mothe, à la Lanterne de l’île d’amour, rue de l’Arcade.

M. Desmarets, à la Monnaie, rue du Reposoir13.

Gesvres, à la Poupée, rue Chapon14.

Brancas, au Favori, rue des Juifs15.

Le chancelier, au Plateau (? ), rue aux Ours.

La Haye, à l’Arbalétrier,…, rue de Berry.

Canillac,…, au Marais.

M. de La Fare, aux armes de Bourbon, rue Brise-Miche16.

Marquis de La Vallière, à la Grande Cousine, rue du Paon17.

M. Voysin, chancelier18.

 

Dames

La D. du Berry, à la Fille d’Auguste, rue Perdue.

La D. douairière, à la Mère des amours, Pont aux Choux.

La D. la jeune, aux Grâces contrefaites, rue des Avances.

La P. G. mère, à la Femme habile, rue de la Lune19.

La P. G. la jeune, au Poupart, rue du Singe20.

La Rocheguyon, à la Picarde, rue des Bons enfants.

Polignac, au Cœur versant, rue Perdue21.

Aubéry, à la Bavaroise, rue Fromentau22.

Jonsac, à la Tournelle, quai de Conti.

Villefranche, à la Belle image, rue (? )

Montbrun, à la Récluse, rue d’Orléans.

Gesvres, au Repentir, rue Jean Pain Mollet.

D’Albret, au Bien venu, à la Huchette.

De Nesle, à la Gourgandine, rue du Hasard.

Monasterole, à la Guimbarde, rue du Puits d’Amour.

Beaufremont, au Pla, rue des Rois.

Coligny, au Petit dodo, à la Chiffonnière.

Bousoles, au Gros calibre, de la Cour des (? ).

La Trémouille, au Menton en galoche, rue des Echaudés.

Gassé, à la Guinguette, rue de l’égoût.

La Vrillière, à la Petite vertu, rue de Gonesse.

La Ferté, à la Messaline, rue de la Vieille Orangerie.

D’Epinois, à la Babillarde, rue des Lavandières.

De Duras, au Pois, rue des Cordeliers.

De Maria, à la (? ), rue des Carmes.

De Duras la jeune, à la Boule blanche, rue Petitgueux.

Parabère, à la Puissance, rue Petitgueux.

D’Evreux, au Lingot, quai des Quatre-Nations.

Courcillon, aux Oreilles de Midas, rue Charlot.

Le cardinal de Noailles, au Bon pasteur, place des Victoires.

Mme de Villars, à la Paie, rue de Richelieu23.

La Comtesse d’Evreux, au Lingot d’or, quai des Quatre-Nations.

La Comtesse de Roye, à la guenon parée, rue Videgousset.

Mme de Locmaria, A la dixième piéride, rue des Cordeliers24.

  • 1. Il était bossu.
  • 2. Il était très insolent.
  • 3. Il était boîteux et malfaisant.
  • 4. Il éétait surintendant des bâtiments et pillait autant qu’il pouvait.
  • 5. Gentilhomme de Condrieux,heureux à la guerre, mais très rempli de lui-même et le marquant supérieurement.
  • 6. On avait été obligé de lui faire une opération fort opposée à la propagation de l’espèce.
  • 7. Gouvernant tout et brouillant tout.
  • 8. Il était punais.
  • 9. Il était cocu par tous ceux qui le voulaient.
  • 10. Il était appareilleur autant qu’il pouvait.
  • 11. On l’accusait à tort d’être impuisssant.
  • 12. Il avait fait une ambassade en Angleterre qui n’avait abouti à rien.
  • 13. Surintendant des finances qu’on avait remercié à la Régence.
  • 14. Il était impuissant et avait eu un procès pour cela avec sa femme.
  • 15. Favori du Régent.
  • 16. Il avait volé le bien de son beau-père, Paparel, quand ce malheureux eut été condamné à mort par la chambre de justice. [A partir de là les notices masculines ne figurent que dans Lyon MS 1673].
  • 17. Cousin de la princesse de Conti, fille légitimée de Louis XIV, avec laquelle on disait qu’il était bien.
  • 18. Homme féroce, avare et vermoulu.
  • 19. Elle avait des accès de folie.
  • 20. Elle était amoureuse de M. le marquis de la Fare qu’on appelait le Poupart.
  • 21. Elle était plus coquette que Laïs.
  • 22. Elle était bête comme un pot.
  • 23. Les trois dernières "demeures" sur une page séparée et d'une autre écriture.
  • 24. Les Piérides osèrent défier les muses et furent changées en pies.

Numéro
£0028


Année
1716 mars

Notes

A peu près semblable à £0027


Références

Clairambault, F.Fr.12696, p.10 bis-10 ter -  Maurepas, F.Fr.12628, p.353-55 - Bois-Jourdain, I, 281-285

Mots Clefs
Revue générale de la Cour