Catalogue des livres nouvellement imprimés

Catalogue des livres nouvellement imprimés1

Nouveau traité de l’éloquence et du sublime, fait par M. de Beauharnais, dédié aux gens de lettres.

Autre, du Bon esprit, de la sincérité et de l’usage de sa raison, par le même auteur ; dédié à M. Pajot.

Nouvelle apologie du beau sexe, par le même ; dédiée à Mme de Beauharnais, son épouse.

Traité de l’humilité, par le même ; dédié à M. de Beaumont, son frère.

Autre, du Mépris de la vanité, par mondit Sieur de Beaumont ; dédié à M. de Beauharnois, son frère.

Autre traité, sur ce qu’il est bon de faire des hommes importants et de qualité, par le même, dédié au même.

Nouvelle manière et sûre pour se faire aimer, par M. Pajot ; dédiée à Messieurs de la marine de Rochefort.

Nouveau traité de la probité, de l’union et de la sincérité, par M. Pajot ; dédié à M. de Beauharnais.

Un nouveau traité sur les fonctions d’un bon commis des Fermes, par M. de Beauharnais ; dédié à M. de Bercy, son ancien camarade.

Autre, Sur les Devoirs d’un intendant pour expédier les affaires, contenter tout le monde, sur la manière de se rendre habile et faire justice, par le même auteur ; dédié à Messieurs les intendants, ses confrères.

Autre, pour former un bon intendant de marine, par le même, dédié à M. Bégon, son beau-frère.

Nouvelle Apologie de l’union et de l’amitié, faite par M. de Courbon ; revue et corrigée par M. de Saint-André ; dédiée à Messieurs de Beauharnais et Pajot.

Une nouvelle Exhortation remplie de componction, sur l’amitié mutuelle des parents, par M. de Beauharnais, dédié à MM. Ses frères.

Traité des airs de grandeur, beau monde et des petits, par le même dédié aux pairs de Paris.

Les Amours de M de Beauharnais, par Mme de Saint-Fort, enrichies de nouvelles expressions de tendresse par ladite Dame ; dédiés à lui-même.

La Comtesse de Pimbêche, histoire comique et divertissante, avec des particularités très curieuses, par M. de Beauharnais, dédiée à Mme de Saint-Fort.

Plan et perspectives des vues de la terre et baronnie de Beauville, trouvé dans le greffe du grenier à sel d’Orléans.

 

Médailles

Un grand homme bien fait, revêtu de la peaux d’un porc-épic. Porrtait de M. de Beauharnais, avec ces mots sur le revers, La peau vaut mieux que la bête.

 

Une vessie de cochon enflée, portrait de M. de Beauharnais, où il y ces mots sur le revers, Crème fouettée.

 
  • 1. Pour tourner en ridicule M. de Beauharnais, intendant à Rochefort (note manuscrite sur le titre)

Numéro
£0328


Année
1714

Notes

Imprimé


Références

Clairambault, F.Fr.12695, p.477 - Maurepas, F.Fr.12627, p.331-33

Mots Clefs
Pour tourner en ridicule M. de Beauharnais, intendant à Rochefort