Nouveaux titres des livres imprimés dans le courant du mois de septembre 1744

Nouveaux titres des livres imprimés dans le courant du mois de septembre 1744

L'école de Mars, imprimée à Menin par les Dames de la suite du Roi.

La sympathie du hausse-col et du petit collet, imprimée à Furnes et dédiée à M. le comte de Clermont par un moine de l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés.

La Vie de Louis le Grand, traduite en flamand par Louis XV. Le même ouvrage est proposé en souscription pour être traduit en allemand aux dépens du Prince Charles de Lorraine.

Nouvelle manière de jouer au médiateur par M. le Comte de Wasnaër.

Nouvelle édition du passage du Rhin de Louis XIV. Imprimée à Lauterbourg sous les yeux du prince Charles.

Instructions pour les gouverneurs des places frontières par M. de Gensac, lieutenant général des armées u Roi.

Histoire de la guerre présente avec des instructions pour les plus habiles généraux, écrite dans son cabinet par le Grand Duc de Toscane.

Entretien du colonel Menzel avec un soldat français qui lui apprend le passage du Rhin dans les Champs-Elysées.

Méditations de M. Amelot sur les affaires étrangères.

L’Histoire du passage des Alpes par Hannibal, traduite par l’infant Dom Philippes et M. le Prince de Conti.

Modèle d’un traité de paix à l’usage du Roi de Sardaigne.

Moyen court et facile de perdre ses États en voulant envahir ceux d’autrui, ouvrage des heures perdues de la Reine de Hongrie.

La Roue de Fortune, petit poème galant et comique par le marquis de la Chétardie, avec une relation de la cour de Russsie, dédiée à Milord Tyranly.

Traité de la conduite des armées navales, composé à Gournay par M. de Court, à l’usage de M. le duc de Penthièvre, grand amiral de France.

Les Gestes mémorables de l’armée de M. le maréchal de Saxe assemblée à Dunkerque, avec une instruction pour obtenir le bâton de maréchal de France ; imprimée à Londres, 12 vol. in-folio.

Le Bal invisible, histoire héroï-comique, imprimée à Soissons et dédiée au prince de Galles de Rome.

Nouvelles heures de M. l’évêque de Soissons, dédiées au Roi.

Méditations sur les prières de quarante heures à l’usage des Reines de Fance et de Pologne.

Le Mari retrouvé, comédie française. Imprimée à Metz.

Réfutation de la confession auriculaire par un janséniste à un jésuite, tirée de saint Ambroise à l’empereur Théodose. Imprimée à Soissons.

Heures perdues appartenant à Mme la Duchesse de Châteauroux. Cent louis à gagner.


Numéro
£0300


Année
1744


Références

Arsenal 3133, p.559-600

Mots Clefs
Nouveaux titres des livres imprimés dans le courant du mois de septembre 1744