Lettre de M. de La Frenaye

Lettre de M. de la Frenaye à M. Tencin, archevêque d’Embrun, au sujet de Mme de Tencin, sa sœur

Monsieur,

Je suis bien fâché de mourir sans avoir pu vous payer ce qe je vous dois. J’ai fait les derniers efforts pour vous payer ce que je vous ai parlé. Mon impuissance vient de votre sœur ; après avoir vécu avec moi en commere pendant trois ans aux yeux de ses domestiques et des vôtres, elle s’est emparée de tout mon bien, abusant de la facilité que j’ai eue de le mettre sous son nom ; elle m’a mis dans la cruelle nécessité de périr. Si vous voulez éviter la punition de Dieu, renvoyez-l& dans son couvent d’où elle n’est assûrément pas sortie canoniquement.

Je suis, Monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur,

 

De la Frenaye.

 

Numéro
£0382


Année
1726


Références

BHVP, MS639, p.399-400

Mots Clefs
Lettre M. de la Frenaye avant son suicide