Lettre du roi au dauphin en juillet 1745

Lettre du Roi à M. le Dauphin

 

De Dukerque, 16 juillet 1744

Je pars pour l’Alsace, mon cher fils, c’est un voyage auquel je ne m’étais pas attendu ; le bien de mon peuple m’y porte plus que ma gloire personnelle. Je suis leur Roi pour les défendre. Priez le Ciel qu’il bénisse mes vues ; il éprouve ma constance en déconcertant mon premier projet ; apprenez de là qu’il est un maître au-dessus des rois ; c’est de lui seul que j’attends la continuation des heureux succès qu’il a accordés jusqu’ici à mes armes. Ne me faites point de nouvelles instances pour me joindre ; la moindre partie de moi-même sera exposée tant que je serai seul, et que vous serez en sûreté.

Adieu, mon cher fils, redoublez vos vœux au Seigneur pour qu’il inspire des sentiments de paix et de justice à mes ennemis, et qu’il me conduise au but que je me suis proposé de faire, la félicité de mon peuple, dont je ressens plus les maux que lui-même. La Reine vous ne dira davantage. Je vous embrasse. Embrassez vos sœurs de ma part.

Numéro
£0432


Année
1744 juillet


Références

F.Fr.10477, f°72 - NAF.9184, p.394

Mots Clefs
Lettre du roi au dauphin en juillet1744