Les échos des seigneurs et dames de la Cour

Les échos des seigneurs et dames de la Cour


Sur M. le duc de Gesvres

De moitié des humains s’attirant l’amitié

Le duc pour obliger irait jusques à Rome.

Mais pour plaire à l’autre moitié,

Écho, que manque-t-il à ce bon gentilhomme ?       l’homme

 

Sur M. le maréchal de Richelieu

Et de Vénus et de Bellone

Également favorisé,

Près des belles qu’il empoisonne

Comment est à présent ce courtisan rusé ?     usé.

 

Sur M. le duc d’Ayen

Sur qui ce mauvais garnement,

Au reste dont l’esprit est charmant,

Plus que tout autre est fait pour plaire,

Exerce-t-il communément sa mordante vipère ?    Père.

 

Sur M. le comte de Noailles

Si l’on prend les gens à la mine,

Cet autre jusqu’ici comme un saint a vécu.

Écho si tu le peux devine

Quel chemin il prendrait en faisant un cocu      cu

 

Sur les femmes de la cour et de la ville

Des sévères beautés qui se donnent pour telles

Qui tantôt à la ville et tantôt à la cour

Autour d’un tapis vert font de la nuit le jour,

L’argent leur manque-t-il au jeu ? que mettent-elles ?      Elles

 

Sur l’abbé de Bernis

Abbé qui chez cette marquise

Vous rendez plus assidûment

Que vous ne faites à l’église,

Quel rôle y jouez-vous, dites confidemment        l’amant

 

Sur le prévôt des marchands Bernage

Qui montre plus de jugement

Que notre prévôt des marchands

Quand pour faire éclater sa joie

A la vue de Paris son esprit se déploie ?    oye

 

Sur Voltaire

Dans ses écrits depuis longtemps

Mettant moins d’esprit et de sens

Que faux brillant et emphase

Contre quelle monture a-t-il changé Pégase ?       Ase

 

Sur Voltaire

Plus présomptueux qu’il n’est sage

Depuis que Voltaire a remis

Au théâtre Sémiramis,

Parmi les gens sensés que dit-on de l’ouvrage ?    rage

 

Sur M. d’Argenson, ministre de la Guerre

Dans les compagnies de Cythère

D’Argenson ne voulant ni ne faisant quartier,

D’une blessure au moins payant chaque laurier,

Depuis l’aventure

Irait-il bien encore à la petite guerre ? Guère

 

Sur M. Machault, contrôleur général

Dans le particulier moins qu’un ribaud,

Comment dans le public dit-on qu’est Machault ?      haut

 

Sur M. de Livry

Apprends-nous qui conduit compagnie agréable

Chez ce maître d’hôtel, à tous insupportable.       Table

 

Sur l’ancien évêque de Mirepoix

Dis-moi, devenu prélat,

Quels sont les vœux que fait la cour pour ce Béat ?       Eat.

 

Sur M. de Puysieux

Du cœur de Puysieux on connaît la droiture,

Que son intention soit pure,

On en est persuadé, mais,

Écho, que dire de la paix ?       Paix.

 

Sur M. de Maurepas

La faveur de ton roi aujourd’hui que tu perds,

Dis-nous, qui t’attira un si cruel revers ?        Vers

Numéro
£0421


Année
1749 juin


Références

Clairambault, F.Fr.12719, p.243-45 - F.Fr.10478, f°334r-335r

Mots Clefs
Les échos des seigneurs et dames de la Cour en 1749