Le logement à Paris des souverains et autres seigneurs

Le logement à Paris des souverains et autres seigneurs

Le Roi de France, au Conquérant, place des Victoires.

L’empereur futur, à Bonnes nouvelles, rue de la Réjouissance.

Le Roi d’Angleterre, au Léopard écrasé, rue du  Coq hardi.

Les Hollandais, à la Fausse spéculation, rue de l’incertitude.

Le Roi de Prusse, à la Valeur, rue du Point d’honneur.

Le Roi de Sardaigne, à la Miséricorde, quai des Morfondus.

Le Roi de Naples, au Bien intentionné, rue de l’Agrandissement.

La Reine d’Hongrie, au Pas délicat, rue des Inquiétudes.

Le Roi Stanislas, au Vrai bonheur, rue de la Tranquillité.

Le Roi d’Espagne, à la Vigueur, rue des Bons amis.

Le Prince de Conti, à la Victoire, hôtel du Piémont.

Le Maréchal de Saxe, à la Renommée, rue de la Prudence.

Le Maréchal de Noailles, rue Sans effet.

M. de Belle-Isle, à la Fausse précaution, rue du Trébuchet.

Le Duc de Cumberland, au Coup manqué, rue du Nez cassé.

Dom Philippe, à la Valeur, rue de l’espérance.

Numéro
£0447


Année
1746


Références

F.Fr.15142, p.121-22

Mots Clefs
Le logement à Paris des souverains et autres seigneurs en 1746