Le jeu d'ombre

Le jeu d’ombre


Le Roi

Mon oncle jouera pour moi.

 

M. le duc d’Orléans

Je joue en Cœur avec six Matadors1.

 

M. le Duc du Maine

Mon Roi coupé me fait perdre codille2.

 

Le Parlement

La rentrée m’a fait  beau jeu3.

 

M. Voisin, chancelier

Si j’avais eu plus de cœur, mon jeu m’aurait fait honneur.

 

M. le Duc de Bourbon

Je ne saurais gagner4.

 

M. le Prince de Conti

Je vois venir5. 

 

M. le Comte de Toulouse

Je quitte le jeu si l’on parle.

 

Le Cardinal de Bissy

J’ai fait la bête de renonce6.

 

M. le Cardinal de Noailles

J’ai gagné codille7.

 

Le Père Tellier

Je suis en cheville8.

 

Les exilés

Nous comptons sur la rentrée9.

 

La Société des Jésuites

Je perds pour avoir tenté la volte10.

 

M. Desmarets

Je ne saurais jouer sans prendre11.

 

M. le Cardinal de Rohan

J’avais ponte septième par le Roi ; et la Dame et la Rentrée m’a fait faire la Bête.

 

M. de  Berry

J’ai pillé pour tirer ma codille12.

 

Les bourgeois de Paris

Changez-nous nos cartes (contrats)

 

M. Fagon

J’ai joué manille pour le six.

 

M. Le Gendre

Les poules sont finies.

 

Les intéressés et gens d’affaires

Comptons et payons les cartes, car il est temps de nous retirer.

 

La Constitution

Elle était conforme aux sentiments des jésuites qui eurent le dessous après la mort du roi.

 

Le peuple

Je demande la fiche de consolation13.

 

M. le comte de Pontchartrain

Encore dix poulles14.

 

M. d’Argenson

Je me suis donné trop de cartes15.

 

La maison de ville

Je n’ai point de jetons pour marquer16.

 

Les intendants

Nous perdons notre reprise17.

 

La caisse des emprunts

Je dois la bête18.

 

Les conseils

Votre jeu est sûr19.

 

Les receveurs généraux

Atout20.

 

Les agioteurs

Il ne nous est resté que des fausses21.

 

Les partisans

Nous pourrions payer les matadors22.

 

M. Fagon

J’ai joué la manille pour le six23.

 

M. le Gendre

Les poules sont finies24.

Ce six novembre 1715

  • 1. Les six commissaires nommés pour faire les taxes.
  • 2. Aucun des articles du testament de Louis XIV qui lui laissaient toute l’autorité de la régence ne fut suivi.
  • 3. La Régence lui rendit la liberté de faire des remontances que Louis XIV lui avait ôtées.
  • 4. On l’empêcha pour lors de procéder et protester contre le titre et les prérogatives de prince du sang que Louis XIV avait donnés à ses bâtards par un édit enregistré dans tous les parlements.
  • 5. On lui promit de le faire entrer au conseil de régence dès qu’il aurait 21 ans.
  • 6. Il avait renoncé au parti de M. de Noailles, archevêque de Paris.
  • 7. Son parti reprit le dessus après la mort du roi.
  • 8. Confesseur de Louis XIV qui fut exilé peu de temps après la mort du roi.
  • 9. L’archevêque de Paris et son parti rentré en grâce sous le nouveau règne.
  • 10. Ils avaient voulu exterminer tout le parti de l’archevêque de Paris.
  • 11. Surintendant des finances sous le feu roi ; on l’accusait à tort de piller.
  • 12. Intendant des finances et gendre de M. Desmarets ; on l’accusait sur ce fondement d’être un grand fripon.
  • 13. La diminution du Dixième.
  • 14. Il était fils du chancelier de ce nom et ministre de la marine, mais tombé en exécration à tous ceux qui avaient eu affaire à lui. Aussi fut-il remercié.
  • 15. Lieutenant de police, homme vigilant et actif, laborieux, plein d’esprit et plus capable que personne de l’emploi qu’il faisait, mais accusé par se ennemis de ne pas négliger ses intérêts.
  • 16. On avait sous le feu roi supprimé tous les jetons qu’on avait accoutumé de donner dans de certains temps de l’année.
  • 17. On supprima leur charge au commencement de la régence.
  • 18. Elle devait des sommes immenses et ne payait rien.
  • 19. Le Régent établit nombre de conseils.
  • 20. Ils avaient avancé sous le règne précédent beaucoup par-delà leur bien.
  • 21. Trafiquants de mauvais papiers dont ils se trouvèrent surchargés à a mort du roi.
  • 22. On les accusait d’avoir des biens immenses.
  • 23. Médecin du roi qui avait pris à gauche dans la maladie de son maître.
  • 24. Prête-nom pour les billets des gabelles sous le feu roi.

Numéro
£0123


Année
1715 septembre

Notes

£120-123 = Variations sur le même canevas

L’explication des devises est fournie par Lyon MS 1673 qui contient d’ailleurs un plus grand nombre de notices.


Références

Maurepas, F.Fr.12645, p.319-21 (variantes) - F.Fr.12796, f°68v-70v - Arsenal 2975/3, p.28-30 - Lyon BM, MS 1673, f°53r-53v

Mots Clefs
Le jeu d'ombre, revue générale