Sans titre

Très Saint Père, qui par la nouvelle promotion du cardinal Pas tant Saint [Tencin], avez souillé le Sacré Collège d’un opprobre éternel; faites que ce nouveau cardinal par votre puissance soit lavé de taches, de tous crimes tels que la simonie, la confidence, l’usure, l’inceste et soit digne du suprême ministère de la France, vous qui vivez, qui régnez et qui dans peu devez mourir.

Traduction d’un texte latin de mars 1739 (Sanctissime Pater qui nova cardinalis…)

Numéro
£0473


Année
1739


Références

Clairambault, F.Fr.12708, p.279

Mots Clefs
Jansénisme - Scandale: Tencin promu cardinal