Estampe sur les affaires du temps

Estampe sur les affaires du temps

L’estampe représente une grande salle ; au-dessus de la porte sont écrits ces mots :

L’aigle est mort, il faut prendre ses plumes.

Au milieu est une carte géographique des pays de la succession de Charles VI.

Le cardinal de Fleury est au bout de la salle, une baguette à la main, montrant aux spectateurs ces différentes provinces.

Autour de la salle sont les électeurs ecclésiastiques :

L’électeur palatin demande au cardinal sa protection, pour lui et pour le prince.

L’électeur de Bavière demande le royaume de Bohême et la Haute Autriche.

L’électeur de Saxe demande la Moravie et la Haute Silésie.

Le roi de Prusse demande la Basse Silésie.

Les électeurs ecclésiastiques regardent le cardinal avec un air soumis et ne demandent rien. On voit le Grand Seigneur au bout de la table qui dit qu’il voudrait le Temeswar et le Bannat.

Mais Kouli-Khan qu’on voit derrière, empêche le cours de sa demande.

À la droite de la table est un Suédois renversé d’un coup de poing par un Russien avec ces mots, Le Suédois a le Diable au corps pour se battre sans rime et sans raison.

La reine d’Hongrie est à côté du Russien, tenant un enfant entre ses bras à qui elle dit : Mon fils, les gens que vous voyez autour de cette table vous trahissent. Connaissez-les bien, un jour viendra que vous vous vengerez d’eux par la noyade. Celui qui est la cause de sa ruine à côté d’elle est le grand duc en chemise disant : On ne peut se fier ni aux rois ni aux princes. Je n’ai plus d’affaires ici.

À la gauche de la table est un grand homme, le roi de France, l’épée nue à la main. À côté de l’épée sont les paroles : la neutralité ou la médiation. Un Espagnol est appuyé contre lui et dit à un Anglais : Vous ferez la paix avec moi à présent et sans garant.

Au haut de l’estampe est écrit Le chef-d'œuvre du cardinal ou l’Europe fleurie et on y voit l’épitaphe de Charles VI :

Des fiers Autrichiens ici gît le dernier1

Trop tard pour son honneur, trop tôt pour sa famille.

En attendant un héritier

Il a su trouver l’art de laisser à sa fille

Un héritage en l’air, des droits litigieux,

Un prince dépouillé des biens de ses aïeux,

Des titres les plus grands la pompeuse fumée,

Sans argent, sans conseil, sans amis, sans armée.

  • 1. Apparaît isolé en $3705.

Numéro
£0479


Année
1742 janvier


Références

Clairambault, F.Fr.12710, p.21-23

Mots Clefs
Estampe sur les affaires du temps, Guerre de succession d'Autriche- principaux protagonistes