Discours du président de Vézelay

Discours du président de l’élection de Vézelay

au passage de Madame la Dauphine en février 1747

 

Madame,

Le spectacle qui s’offre à votre vue justifie pleinement que dans ce monde, comme dans l’autre, il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus. Notre fonction  principale est de prononcer sur les tailles, et nous portons unanimement un jugement très avantageux sur la vôtre ; c’est par la pratique des béatitudes chrétiennes que nous aspirons à la qualité de vrais élus ; au reste, notre compagnie est une de celles qui mérite le plus l’honneur de votre protection ; en effet les héros dont vous descendez, étaient électeurs ; ils ont régné glorieusement sur la Pologne ; mais à qui en ont-ils été redevables ? C’est à votre élection ; vous-même, pour être assise sur le trône des Français, vous avez été élue. Permettez donc, Madame, que nous vous consacrions aujourd’hui nos respects et notre amour sous le titre auguste de [ ?] d’élection.

Numéro
£0068


Année
1747


Références

Clairambault, F.Fr.12716, p.89 - Maurepas, F.Fr.12650, p.75 - F.Fr.13659, p.3-4 - F.Fr.15151, p.88-89

Mots Clefs
Discours du président de Vézelay