Comparaison des ministres français

Comparaison des ministres français

à une ancienne courtisane sur le retour

Celle-ci répare les outrages du temps par des couleurs et des ornements empruntés ; ceux-là colorent leurs démarches par des raisons  spécieuses et frelatées. La première ne séduit que le mauvais goût et l’inexpérience. Les seconds n’attirent dans leur parti que l’ambition et la cupidité. L’une n’a des amis qu’autant qu’elle les achète ; et les autres n’ont des alliés qu’autant qu’ils les prennent à leur solde. Celle-là se rend à l’apparence de la passion et ceux-ci ne donnent leur confiance qu’au masque de l’attachement et de la bonne foi. La première doit presqsue toutes ses victoires à l’éclat que les richesses donnent à ses attraits, et les derniers  donnent tous les trésors de leur patrie pour soutenir leur fausse politique.

Numéro
£0070


Année
1747


Références

F.Fr.13659, p.63-65

Mots Clefs
Discours du doge de Gênes au duc de Boufflers