Catalogue des livres nouveaux imprimés au mois de mai 1712

Catalogue des livres nouveaux imprimés au mois de mai 1712

Nouvelle méthode d’attaquer les places sans les prendre, avec la facilité de décamper en abandonnant le canon, ses provisions de guerre et de bouche, dédiée à M. le maréchal de Tessé par M. de La Feuillade, se vend à Barcelone chez Jacques Déloge, rue Monconseil, à la Diligence, et à Turin chez Pierre L’étourdi, rue de la Négligence, à la Tête verte.

La Bataille en raccourci, ou Nouvelle façon pour apprendre à se laisser tranquillement battre, avec un petit traité de l’utilité des baudriers, dédié à MM. le maréchal de Villeroy et de Tallard, par MM. De Clairambault et de Guiscard. Première édition à Höchstädt, et augmentée à Ramillies, avec un commentaire, imprimé à Turin ; se vend chez François Lanier, rue Montorgueil, à l’Épée de bois.

Nouveau traité sur la manière de contracter des dettes sans nécessité, de les payer à la volonté des débiteurs, mis à jour depuis quelque temps, par S.E.Mgr de Noailles, se vend chez Jacques de Mauvaise Foi, rue de la Simplicité, à la Bigoterie.

Du bon usage des biens de l’Église en les distribuant à quantité de pauvres femmes et filles de médiocre vertu, ouvrage approuvé et mis en pratique par grand nombre d’abbés, dédié à M. l’évêque de Gap, par M. l’abbé de Lyonne ; Se vend à Paris, chez la veuve Neuve, rue Mondétour.

Petit traité de l’innocence des mœurs, dans lequel on fait voir que les évêques sont obligés de donner bon exemple dans leur diocèse sans aucun commerce avec les Dames, dédié à l’évêque d’Évreux par M. l’évêque de Rodez, approuvé par MM. Les évêques de Strasbourg et d’Albi.

Fragments d’Escobar et de Molina qui enseignent qu’on peut disposer du revenu des bénéfices en faveur d’un juge, procureur, sergent ou avocat, pour faciliter le gain d’un procès, dédié à l’évêque d’Autun par M. l’évêque de Chartres.

La Vie et les miracles de 240 laquais, ou Nouvelle manière de gagner un carrosse après avoir été derrière et s’introduire dans le séminaire de la noblesse, dédié à MM. Les secrétaires du Roi, par M. Poisson de Bourvalais, seigneur de Champ-Gournay et autres lieux, ci-devant inspecteur des piqueurs au Pont-Royal et commis du Sr Bouret, marchand de bois au quai des Célestins.

Traité de la réputation acquise à peu de frais, dédié au Prince George de Danemarck par Jean, maréchal de Malborough, à Londres, au Palais de la Reine Anne, avec approbation des maréchaux de Villeroy et Tallard.

Traité des contributions divisé en deux parties ; dans la première on fait voir que l’usage a été de tout temps de faire vivre les armées aux dépens des ennemis, et dans la seconde on fait connaître que les généraux qui n’ont pas assez de bien pour soutenir leur rang sont en droit de prendre ce qui leur plaît des contributions, dédié à M. le maréchal de Villars par M. de Langallery, se vend à Strasbourg, chez Mathieu Vive Allure, rue de la  Harpie, au Bon Vent, et à Modène, chez Louis Grapignan, rue du Caprice, à la Casaque retournée.

Turlupin, ou Manière plaisante de faire des compliments avec un petit traité du caprice, de la bizarrerie par M. Achille de Harlay, ci-devant premier président, à présent bourgeois de Paris, se distribue gratis chez l’auteur, à Grosbois.

Méthode nouvelle de se ruiner au milieu des richesses, dédié à M. d’Armenonville par M. de la Noue, se vend à Marseille, chez Marc de la Fange, rue du Hasard, à la Galerie.

La manière d’exercer une charge sans capacité et de la quitter après s’y être enrichi, ouvrage très utile aux officiers de judicature et des finances par M. de Chamillart, dédié à M. Desmarets, et se vend chez Jean l’Imbécile, rue de la Faveur, à la petite tête.

La manière de s’emparer d’un bénéfice et de passer d’un ordre austère à un plus doux, avec celle de gouverner une communauté avec hauteur et fierté, et de faire observer les règles de la religion sans les pratiquer soi-même, avec un petit traité de la délicatesse et de la décence. Et un autre traité rhétorique de la curiosité et du secret mal gardé par Mesdames les abbesses et prieures perpétuelles, dédié à MM. Les prieurs et supérieurs réguliers, directeurs et confesseurs des communautés ; se vend chez Christophe Le Changeant, à la femme sans tête

Numéro
£0324


Année
1712


Références

Clairambault, F.Fr.12695, p.264-65 - Maurepas, F.Fr.12627, p.213-16

Mots Clefs
Catalogue des livres nouveaux imprimés au mois de mai 1712