Billet d'enterrement de la chambre de justice

Billet d’enterrement de la chambre de justice (1717)

 

Vous êtes priés de la part de M. le Chancelier d’assister aux convoi et enterrement de haute et puissante Dame Mme la Chambre de justice, qui se fera le lundi 22 mars 1717, à dix heures du matin dans la salle des RR. PP. Augustins du grand couvent où elle sera inhumée.

L’oraison funèbre sera prononcée par Monseigneur l’évêque de Tarbes.

La marche commencera par un des deux bataillons du Rgiment des Gardes de la défunte, les piques renversées et les drapeaux traînants, et les tambours couverts de crêpes, battant à la sourdine.

Ensuite marcheront deux à deux tous les condamnés par la Chambre, tenant dans leur main droite une torche de cire ardente du poids de deux livres, et dans leur main gauche chacun l’instrument de son supplice, sur leur dos un écriteau sur lequel sera écrit : Vengeance.

Après viendra un chariot traîné par six dragons volants sur lequel sera posé le cercueil couvert d’un poêle couleur de sang ; les quatre coins en seront portés par M. le duc de Noailles, monté sur une chimère, Pelletier des Forts monté sur un loup enragé, du Coudray monté sur un cochon, et Fourqueux monté sur un âne.

Autour du chariot seront les Menet, les Leroy, les Maréchaux, les Chauders, les Amyot, les Olivier, les Boulant, les Rigaut, et tous les autres domestiques de la défunte, en grand deuil de la mort de leur maîtresse ; et surtout de ce qu’elle ne leur a rien laissé par son testament.

Le président de Lamoignon conduira le deuil qui sera composé de plus de quatre mille familles, hommes, femmes et enfants, nus en chemise, un bâton blanc à la main, et criant miséricorde.

La marche sera fermée par les deux bataillons du régiment des gardes de ladite défunte.

 

Permis d’imprimer à Paris, par M. D’Argenson, chargé du soin des funérailles de ladie Chambre.

Numéro
£0143


Année
1717


Références

Arsenal 2937, f°215r-216r - BHVP, MS 665, f°25 - Bois-Jourdain, I, 341-342

Mots Clefs
Billet d'enterrement de la chambre de justice