Sans titre

La plaisanterie suivante a beaucoup réussi à la cour ; le roi lui-même, dit-on, s’en est amusé.

Que fait l’empereur ? – Il fait la guerre aux moines, il délivre des pucelages qui étaient captifs, et réforme le luxe des ministres du Seigneur.

Que fait le Pape ? – Depuis son retour à Rome, il dit soir et matin son Confiteor. Il a ordonné des prières publiques pour la conversion de l’empereur.

Que fait le roi d’Espagne ? – De la monnaie de papier pour remplacer les piastres gourdes qui doivent bientôt changer de maître et quitter la route de Cadix pour prendre celle de Boston.

Que fait le roi d’Angleterre ? Des boutons, des ministres et des discours académiques.

Que fait la Russie ? – Des présents, des traités et des menaces.

Que fait le roi de Prusse ? – Des revues, des partages et des épigrammes.

Que font les Hollandais ? – Des délibérations, des confédérations, des lamentations, des restitutions.

Sa Majesté a demandé à celui qui lui rapportait cette pasquille : et le roi de France, que fait-il ? – Des heureux répondit le courtisan.

Numéro
£0281


Année
1782


Références

Kageneck, p.459

Mots Clefs
Bal des puissances