Estampe sur les affaires du temps

Estampe sur les affaires du temps

 

Le parlement a jugé à propos de ne point rendre public l’arrêt par lequel il supprime une gravure qui représente M. le Chancelier avec de longues oreilles, foulant aux pieds la religion et les lois, à qui le Diable souffle aux oreilles et l’archevêque de Paris l’accable de bénédictions pendant que l’évêque de Mirepoix lève sa robe par derrière, d’où l’on voit sortir une pluie d'arrêts du conseil.

Numéro
£0191


Année
1752 septembre


Références

Arsenal 2964, f°152r

Mots Clefs
Jansénisme, estampe injurieuse, chancelier, Beaumont du Repaire, Mirepoix,